L’écrin, mon camion…

Cher(e)s tou(te)s,

Je vous vois un peu plus nombreux chaque jour à suivre cette page et vous remercie pour votre confiance.

Pour celles et ceux qui ont contribué à la campagne de financement participatif, j’ai dû prendre une décision cette semaine, pas facile. 

Quand la fluidité n’est pas au rendez-vous dans ce que vous mettez en place pour votre activité et que vous « ramez » avec des imprévus qui pointent leur nez à répétition, vous finissez par vous dire que vous n’êtes peut-être pas à votre bonne place, ou en tout cas, dans le bon format de ce que vous pouvez faire.

C’est pourquoi je choisis de vendre l’écrin des possibles, mon camion qui fait pouet, pouet comme le taxi de Oui-oui (pardonnez-moi mon âme d’enfant surgit!). Ce n’est pas un échec, loin de là. Au contraire, une belle expérience qui m’a permise d’aller à votre rencontre mais aussi à ma rencontre un peu plus. Cet écrin m’a fait découvrir la joie que procure la peinture spontanée dans les yeux des enfants comme des adultes, des émotions qui peuvent s’inviter juste après un geste de la main, et d’autres.

Je vous remercie infiniment d’être venu vous essayer à cette peinture. Je garde précieusement ces bouts d’univers divers et variés que vous avez produits car j’ai la sensation que je re-proposerai cette peinture dans de nouvelles conditions.

Alors je ne sais pas vers quoi je vais précisément. Ce que je sais, c’est que je vais continuer à alimenter cette page et vous apporter du contenu qui semble vous intéresser. Je vous ferai peut-être part également de mes avancées, évolutions, transformations… 

La vie est un chemin, une partition. Nous avons chacun les nôtres et je suis attentive à ma musique intérieure pour le moment. Plus je vais à la rencontre de mon être, plus je me sens juste dans ma posture « au monde », plus je connecte à ma joie profonde qui ne demande qu’à jaillir. Ce n’est pas toujours confortable, et pourtant, une fois qu’une porte est passée, on ressent cette immense joie mêlée de paix qui grandit aussi avec le temps. C’est doux, c’est suave à l’image de ces nuages que nous avons depuis avant-hier, immenses, qui ressemblent à du coton et dans lesquels j’ai envie de me lover. C’est ça, je prendrai bien un bain de nuages…

Alors si vous connaissez quelqu’un qui a un projet d’activité nomade et qui cherche un véhicule, je publierai demain une annonce avec les caractéristiques de L’écrin afin qu’elles soient partagées et diffusées au plus grand nombre. Ainsi, une nouvelle vie s’offre à lui dans laquelle il apportera, j’en suis sûre, beaucoup de bonheur.

Prenez bien soin de vous et merci encore du fond du coeur de votre présence sur cette page.

L’épitaphe sur ma tombe n’a pas changé et sera : 

Soyez Amour